News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Wednesday, 15 March 2017

Mbandaka: le trafic aérien paralysé suite à la grogne des agents de la RVA

Les vols ont été perturbés Lundi 23 Janvier à l’aéroport de Mbandaka (Equateur), suite à la grogne des agents de la Régie des voies aériennes (RVA) qui ont manifesté pour réclamer 59 mois d’arriérés de salaires. Même le vol humanitaire des Nations unies (UNHAS), prévu chaque lundi, n’a pas eu lieu. Le commandant intérimaire de l’aéroport invite les agents à la patience.
L’agitation a été perceptible lundi à l’aéroport national de Mbandaka. Malgré les recettes que réalise la RVA, ces agents s’étonnent d’avoir accumulé 59 mois d’arriérés de salaires entre 2006 et 2016. Ils dénoncent aussi le fait que la direction générale ne réagit pas au mémorandum envoyé par les employés depuis novembre dernier pour réclamer le paiement des arriérés.

Le président syndical, Barthélemy Lonkena, exprime le ras-le-bol de ses collègues: «Nous avons aujourd’hui 59 mois d’arriérés. C’est pour cela (que les agents) sont en train de grever, parce que trop c’est trop. Le ventre affamé n’a point d’oreille. Je les calme, mais ils ne veulent même pas écouter».
Pour sa part, le commandant ad intérimde l’aéroport, Valentin Iluku, appelle ces agents au calme, déplorant la baisse des recettes pour expliquer l'accumulation des arriérés de salaire: «Nous avons une difficulté: la baisse du trafic. La CAA nous paie cash, mais les recettes sont moindres par rapport à l’enveloppe salariale. Avec Congo Airways, il faut d’abord envoyer les factures à Kinshasa et attendre le paiement. Nous les avons envoyées. Et nous espérons sûrement qu’au retour du commandant on pourrait quand même trouver solution par rapport aux salaires». 

Le vol humanitaire du PAM n’a pas pu effectuer ce lundi ces deux rotations suite à cette grogne. Cette situation risque de paralyser aussi les vols commerciaux, selon des sources aéroportuaires qui expliquent que les agents menacent de durcir leur mouvement.

No comments:

Post a Comment