News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Friday, March 24, 2017

Congo Airways «autorisé à réduire jusqu’à 199 agents»

Le directeur général de Congo Airways, Désiré Balazire Bantu, affirme avoir reçu la mission d'assainir le personnel de son entreprise afin de maîtriser les charges et ajuster les effectifs. Mais, selon lui, certains des agents touchés par cette mesure seront affectés à de nouvelles filiales de la compagnie.
«Ce n’était pas normal qu’une société qui commence puisse avoir plus de 426 agents. A l’époque, il y avait deux avions qui volaient», a indiqué le directeur général de Congo Airways, expliquant que sous d’autres cieux, la moyenne d’effectifs par avion est de 35 agents.
Balazire Bantu dit ainsi avoir reçu mission d’assainir:«Sur cette base, j’avais reçu mission de pouvoir régler ce problème d’effectifs. Le gouvernement m’avait donné l’autorisation, à travers le ministère du Travail, Emploi et de la Prévoyance sociale de pourvoir réduire les effectifs. Il m’avait autorisé à réduire jusqu’à 199 agents».
Selon lui, 51 agents ont été licenciés. «Il y a 12 dont j’ai également résilié le contrat, parce que pour la plupart, ils ne s’étaient pas conformés aux règles d’éthique», a-t-il poursuivi.

Désiré Balazire a par ailleurs annoncé une possibilité de récupérer certains assainis:«Il y a d’autres [agents] qui ne pourront plus faire partie des effectifs de Congo Airways. Mais, nous allons pouvoir les mettre dans les filiales de la  société que nous allons créer notamment Hand Ling, la Société de sureté également aussi la société de maintenance».

L’opération d’assainissement avait a débuté après la nomination de Désiré Balazire, en remplacement de Claude Kirongozi, à la tête de cette entreprise. Cette dernière compte quatorze mois d’activité depuis son premier vol inaugural sur Goma, le 1er novembre 2015.     

No comments:

Post a Comment