News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Sunday, 25 October 2015

Aéroport de Goma : lancement de la deuxième phase de réhabilitation



La Banque mondiale a lancé, mardi 20 octobre, la deuxième phase des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Goma (Nord-Kivu). Le directeur des opérations de la Banque mondiale, Ahmadou Moustapha Ndiaye a indiqué que ce projet participait à la stabilisation et au développement économique de la partie Est de la RDC.
«Il y a deux types d’enjeux. Comme vous savez, la BM a pris un engagement ferme pour appuyer le gouvernement de la RDC dans ses efforts de stabilisation de la partie Est. Lorsqu’on parle de la stabilisation, c’est là où intervient l’initiative de Grands Lacs, qui a mis de concert les aspects de paix et sécurité avec les aspects de développement économique », a-t-il souligné.
Ce projet, financé à la hauteur de 52 millions de dollars américains, vient également renforcer l’ensemble d’efforts déjà menés par la Banque mondiale pour la stabilisation de cette partie du pays, en proie à l’insécurité.
Une autre partie de ces fonds servira à renforcer l’organisation aéroportuaire, à partager les informations d’interventions sur d’autres aéroports du pays, selon la même source. Ce qui pourrait aider à réduire les risques liés à l’activité volcanique dans la région et permettre aux populations vivants à proximité de l’aéroport de bénéficier des retombées sociales qu’il peut générer.
L’aéroport de Goma constitue la principale porte d’accès à tout l’Est de la RDC pour le trafic international et le lien vital avec le reste du pays.
Radiookapi

Thursday, 22 October 2015

Congo Airways: le premier vol commercial a décollé le Mardi 20 Octobre dernier


La compagnie aérienne Congo Airways a organisé mardi 20 octobre son tout premier vol commercial. L’avion a quitté Kinshasa à destination de Lubumbashi (Haut Katanga). Pour le directeur adjoint de cette entreprise, ses avions vont relier les deux villes chaque jour de la semaine avant d’envisager d’autres itinéraires.

Le premier avion assurant cette liaison entre Kinshasa et Lubumbashi a décollé de l'aéroport international N’djili de Kinshasa peu après 10h00’ locales, a indiqué l’AFP.  Dans le cadre d'une campagne « promotionnelle », Congo Airways prévoit un aller-retour quotidien entre les deux villes en attendant « l'ouverture d'une autre ligne », a déclaré à l'AFP le chargé de communication de la compagnie, Daniel Muamba.  Le prix d'un aller simple a été fixé à 260 dollars américains.

C’est à 13 heures 10’, heure de Lubumbashi que l’avion de Congo Airways s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de la Luano, avec 159 personnes à bord.  A leur descente après deux heures de vol, les passagers ont dit apprécier le service de Congo Airways. Toutefois, ils ont déploré le retard avec lequel ils ont décollé de Kinshasa.  « On a très bien voyagé. L’avion est confortable, sauf qu’il y a eu un grand retard pour le décollage, par rapport à l’heure prévue », a témoigné un passager.

Le directeur général adjoint de Congo Airways, Jérôme Maillet, s’est aussi réjoui de ce premier vol commercial.  Il a également promis d’améliorer la question de l’heure de décollage, indiquant que l’avion devrait attendre les passagers qui sont venus en retard: « C’est le premier vol. Il y a quelques ajustements à faire pour corriger les erreurs. Que les passagers nous excusent.».  Plus d’une heure après, l’avion s’est envolé pour Kinshasa.  Congo Airways avait effectué le 9 octobre dernier deux vols inauguraux.



Radiookapi

Friday, 16 October 2015

Congo Airways décolle, premier vol commercial ce 20 Octobre 2015

La compagnie prend son envol au moment où son concurrent Korongo Airlines est liquidé. Un démarrage très attendu dans un pays où il n'existe aucune desserte intérieure fiable.
À Kinshasa, la direction de Congo Airways a dû retenir son souffle pendant quelques semaines, mais la justice irlandaise a ordonné la levée de la saisie de l’Airbus A320, cloué au sol à Dublin pendant un mois à cause de la plainte déposée par la société minière américaine Miminco LLC.
Cette dernière exigeait que Kinshasa paie une indemnité de 11,4 millions de dollars (10,1 millions d’euros) à la suite de l’extorsion de ses concessions à Diboko par des éléments de l’ancienne garde présidentielle de Mobutu, en 1997. Si un accord a été trouvé en 2005 entre les deux parties, à ce jour, l’État congolais n’avait réglé que 1,3 million de dollars. Mais le juge a finalement estimé la requête du plaignant juridiquement irrecevable.  Interrogé par Jeune Afrique alors que la compagnie était en pleine tourmente, son directeur général adjoint, Jérôme Maillet, avait assuré que les vols démarreraient avec deux appareils, « quitte à en louer un ». Finalement, ce sont bien les deux A320, achetés à Alitalia pour 49 millions de dollars, qui ont été à la manœuvre, durant les vols inauguraux qui ont eu lieu le vendredi 09 octobre.

Lire la suite sur Jeuneafrique.

Friday, 9 October 2015

Congo Airways : vols inauguraux effectues ce Vendredi vers Lubumbashi et Goma

Arrivée du A320 à Lubumbashi. Photos @ambadrien
La compagnie aérienne de la RDC a réalisé ce vendredi les vols inauguraux de ses deux Airbus A320. L'opérateur devrait desservir dans un premier temps six capitales provinciales depuis Kinshasa.  « Laurent Désiré Kabila » et « Patrice-Emery Lumumba » se sont envolés de Kinshasa pour Lubumbashi et Goma respectivement ce matin.
Ce sont les deux Airbus A320 de la compagnie aérienne Congo Airways, qui réalisent aujourd’hui leur vol inaugural, avec trois mois de retard sur le calendrier initial, qui prévoyait un décollage en août.

Si Kinshasa a réceptionné sans difficulté, en juillet, le « Patrice-Emery Lumumba », premier des deux appareils acquis auprès du transporteur italien Alitalia pour une quarantaine de millions d’euros, la livraison du deuxième Airbus a failli n’avoir jamais lieu. En août dernier, sur décision de la justice irlandaise, l’appareil, qui se trouvait en entretien à l’aéroport de Dublin, a été cloué au sol à la demande de plaintifs réclamant une créance d’État impayée de 10 millions d’euros.
La RDC a obtenu la levée de la saisie fin septembre, après un engagement ferme pris par les autorités de procéder à l’apurement des créances en souffrance.  Le démarrage effectif du service commercial, annoncé comme imminent par Congo Airways, est très attendu, le pays manquant cruellement de dessertes aériennes locales – Korongo Airlines, filiale de Brussels Airlines, a annoncé, début septembre la liquidation de ses activités.

Wednesday, 7 October 2015

Aéroport de N’djili : un Boeing 737 de la SAA éprouve des problèmes à l’atterrissage



Un avion Boeing "737" de la Compagnie sud-africaine d’aviation « South African Airways » (SAA), en provenance de Johannesburg a connu un incident le Samedi 3 Octobre dernier à 5 Km d’atterrissage à l’aéroport international de N’Djili à Kinshasa. Selon les passagers qui se trouvaient à bord de l’appareil, quatre personnes se sont retrouvées avec des plaies à la figure, à tête et tous ont été internés à l’hôpital Marie Biamba Mutombo dans la commune de Masina, à 2Km de là.

Un blessé grave à la tête, n’avait pas serré sa ceinture de sécurité. A la représentation de SAA on indique que l’incident était provoqué simplement par le mauvais temps. Tous les blessés ont été pris  entièrement en charge par la compagnie SAA. 

Source: Mediacongo