News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, 28 December 2015

Accident d’avion à Mbuji-Mayi: Serve Air Cargo évoque le mauvais temps

Selon la direction de Service Air Cargo, l’accident de son avion à Mbuji-Mayi a été causé par le mauvais temps (orage). L’entreprise déplore les pertes en vie humaine et promet que les familles des victimes de ce drame seront accompagnées.
Un Airbus A310 de Serve Air Cargo a raté son atterrissage, jeudi 24 décembre, à l’aéroport de Bipemba, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), causant la mort de 8 personnes. Au cours d’une conférence de presse le vendredi 25 décembre à Kinshasa, Christian Bila Minlangu Zola, directeur des vols de Service Air Cargo, a estimé que les raisons exactes seront connues après une enquête.  « Ce n’est pas un crash, qu’on se le dise. C’est une sortie de piste. Et les raisons de cette sortie de piste seront exactement discutées lors de l’enquête », indique-t-il.
Une video postée sur les reseaux sociaux par un certain @LucNtambwa démontrent une accumulation d'eau importante  sur la piste, probablement due au type de construction de l'époque qui ne permet pas l'evacuation d'eau sur les cotés.  La vitese combiné à un phenomene d'aquaplanage pourrait aussi expliquer cet incident.

video

Tuesday, 22 December 2015

Congo Airways suspend ses vols à destination de Mbuji-Mayi


La compagnie aérienne « Congo Airways » vient de suspendre ses vols vers Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) « jusqu’à nouvel ordre ». La direction générale de l’entreprise a pris cette décision mardi 8 décembre suite à la dégradation de l’état de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Bipemba.
« Nous nous sommes rendus compte que la piste ainsi que le tarmac s’est détérioré.  Cela ne nous permettait plus d’assurer nos vols dans cette ville en toute sécurité. Voilà pourquoi nous avons pris cette décision de suspendre nos vols pour l’intérêt supérieur de nos passagers » a expliqué à Radio Okapi Claude Kirongozi, directeur général de Congo Airways. A l’en croire, cette décision répond à des impératifs sécuritaires et pas à une éventuelle contreperformance en termes de rentabilité. 

Claude Kirongozi a, par ailleurs, indiqué que le problème à la base de cette mesure ne se pose pas dans les aéroports des autres villes de la RDC desservies par Congo Airways.  La compagnie promet de revoir cette décision jusqu’à la réparation de la piste de l’aéroport. Cette décision intervient deux semaines après le lancement des vols domestiques de la compagnie vers cette ville de la province du Kasaï-Oriental.

Tuesday, 15 December 2015

Aviation civile : les passagers de FlyCAA bloqués à Kananga

Selon des sources concordantes, l'Autorité de l'aviation civile a interdit le vol de la Compagnie africaine d'Aviation (CAA) de Kananga, la capitale du Kasaï central, vers Kinshasa à la suite d'un contrôle technique non effectué sur cet aéronef. Informé nuitamment de la décision, l'Agence CAA Kananga située au croisement Boulevard et Sapin a fait part aux voyageurs de l'impossibilité d'organiser le vol prévu vers Kinshasa le 7 décembre dans la matinée. Des informations en notre possession confirment des scènes de colère des voyageurs, d'autant plus que le cheking en question devrait être effectué seulement en mars 2016. Parmi les personnes bloquées, il y a une équipe de journalistes de Kinshasa en séjour dans la province kasaienne pour couvrir une campagne de vaccination.

L'agence CAA Kananga a commencé à se vider progressivement en début d'après-midi faute d'une solution à cette mesure d'interdiction qui ne manquera pas de peser sur la crédibilité de la compagnie aérienne dans un contexte de recrudescence de la concurrence avec l'arrivée de Congo Airways, la compagnie aérienne publique. " Il y a un mécontentement général de la population de Kananga. Certains des passagers se rendent à Kinshasa. Mais l'avion assure également d'autres liaisons, notamment celle en direction de Gemena en Équateur. Là aussi, les passagers sont bloqués.

Friday, 11 December 2015

L’aéroport international de Kisangani menacé de rupture de fourniture du carburant

L’aéroport international de Bangboka est menacé d’interruption de fourniture en Kérosène au cas où les autorités ne s’impliquent pas dans l’immédiat pour la réhabilitation du tronçon routier entre la station de stockage de carburant et lubrifiant installée à Simi – Simi et le centre – ville.
Le chef de base de Service d’entreposage des prioduits pétroliers du Congo (SEP-CONCO), André Mavinga qui a lancé ce SOS, vendredi dans une rencontre avec la presse, a souligné que le tronçon susmentionné d’environ 10 Kms est en dégradation très avancé, caractérisé par cinq (5) grands bourbiers, obstacles pour la circulation du véhicule citerne de 20 tonnes qui peut transporter 25.000 litres de jet 1 – 1 (Kilomètres), soit un total de 40 tonnes.

Vu l’impraticabilité actuelle de ce tronçon routier qui passe par le centre – ville de Kisangani vers l’aéroport de Bangboka, a poursuivi le chef de SEP – CONGO/Kisangani, il y a risque que dans les prochains jours son service soit dans l’impossibilité de desservir les avions en transit à Kisangani et autres entreprises pétrolières : FINA, COHYDRO etc. 
Source: ACP

Monday, 7 December 2015

Le PCA de la RVA en mission de travail à Kisangani

Le Pr Emile Bongeli, président du Conseil d’administration de la Régie des Voies Aériennes (RVA) est arrivé à Kisangani mardi 24 Novembre, en mission de travail de quelques jours.
Aussitôt après son arrivée, il a procédé à la visite des installations de l’Aéroport international de Bangboka, notamment la construction de la caserne anti – incendie, la tour de contrôle ainsi que la centrale électrique dont le transformateur de 400 KWA se trouve déjà sur place.
Pour le PCA de la Régie des Voies Aériennes, l’aéroport de Bangboka doit être complètement réhabilité pour répondre aux normes de l’Organisation International de l’Aviation Civile (OACI) vision du chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange.
En sa qualité de notable de la province de la Tshopo, Emile Bongeli a délié sa langue pour fustiger la situation catastrophique de l’état des infrastructures routières et autres. Ce qui a – t – il dit dénote de l’échec de filles et fils de la province au travail pour le développement.  

ACP Congo

Tuesday, 1 December 2015

Kongolo : le prix de billet d’avion au-dessus du seuil réglementaire

Les commerçants de Kongolo dans la province de Tanganyika demandent au gouvernement de faire appliquer les nouveaux tarifs aériens pour les vols qui desservent leur localité.
Se confiant à Radio Okapi, un commerçant qui voyage en avion sur ce trajet affirme ne pas comprendre pourquoi la compagnie africaine d’aviation (CAA), qui est la seule à desservir Kongolo pour le moment, fixe le prix des billets au-delà du seuil fixé dans l’arrêté du ministre de l’économie.
«Suivant l’arrêté ministériel, nous avons constaté que chez nous, rien n’a été respecté jusqu’à ce jour. Il y a quelque chose qui ne va  pas à la compagnie CAA. Je viens fraîchement de Kinshasa et j’ai payé de Kinshasa jusqu’à Kongolo plus de 840 dollars. Prenons encore par exemple la ligne Lubumbashi-Kongolo à vol d’oiseau, nous payons 415 dollars par rapport à quoi ?», s’interroge ce commerçant.
Selon lui, les décisions qui se prennent sur le plan national ne sont pas appliquées à l’intérieur du pays.  Le ministre congolais de l’Economie, Modeste Bahati Lukwebo avait  signé  le 18 août dernier, un arrêté qui consacre la baisse des prix des billets d'avion pour les vols domestiques à hauteur de 30% sur l'ensemble de la RDC.

Monday, 16 November 2015

Congo Airways : inauguration des lignes vers Kindu et Kisangani

Congo Airways lace ce Lundi et Mardi deux nouvelles destinations vers Kindu dans la province du Maniema et Kisangani dans la province de la Tshopo, à raison de trois rotations par semaine, soit le Mardi, Vendredi et dimanche.

Wednesday, 11 November 2015

Arrivée de Congo Airways : FlyCAA forcée de réajuster ses prix

Le lancement de Congo Airways aura eu un bénéfice immédiat, la baisse des prix des billets sur les destinations desservies par cette cette compagnie aérienne.  Faisant suite à l’arrêté ministériel qui réglemente les prix des billets sur les destinations domestiques en RDC, Congo Airways a lancé il y a quelques jours la ligne Kinshasa-Goma pour un montant de 260$ pour un lancer simple, alors que l’on pouvait débourser jusqu'à 400$ il y a quelques temps.  FlyCAA qui avait jusque là le quasi monopole sur les destinations domestiques vient de se mettre au pas…et commence à afficher des prix équivalent à celui demande par Congo Airways.  Que vive la compétition...pourvu que ca dure!

Prix sur trajet Goma-Kinshasa par +CONGOAIRWAYS RDC et @FlyCAA




Tuesday, 3 November 2015

Gulfstream de Malu-Aviation : la vidéo de l’atterrissage d‘urgence a l’aéroport de N’djili

Cette vidéo montre l’atterrissage d’urgence du Gulf Stream de la compagnie Malu Aviation ce dimanche 01 Novembre 2015 dernier.  Après avoir décollé de l’aéroport de Ndolo à destination de la ville de Tshikapa, la tour de contrôle a contacté le pilote pour l’informer que son appareil avait perdu un de ses trains son train d’atterrissage pendant le décollage.  Le pilote a ainsi décidé de faire demi-tour pour se poser a l’aéroport de N’djili, sans dégâts humains.  L’appareil lui est considéré comme perte totale.
video
                                                        Video Courtoisie @BruceWatson



Monday, 2 November 2015

Congo Airways : lancement de son premier vol commercial vers Goma

Le premier vol commercial de Congo Airways en provenance de Kinshasa a atterri dimanche vers 12 heures à l’aéroport international de Goma au Nord-Kivu. L’appareil Patrice Emery  Lumumba a atterri avec 102 passagers et est reparti sur la capitale vers 14 heures avec 114 passagers. 
Selon le responsable provincial de Congo Airways à Goma, Alain Kabwe, le vol direct sur Kinshasa-Goma, et Goma-Kinshasa est prévu chaque mardi, jeudi et dimanche. L’horaire de la ligne Kinshasa-Kisangani-Kindu et Goma sera mis en application à partir du 16 novembre. 
Congo Airways vient en effet de désengorger le transport aérien au Nord-Kivu en particulier et à l’est de la RDC en général, selon des sources locales. Depuis quelques années, le monopole du trafic aérien commercial était détenu par la Compagnie africaine d’aviation (CAA). 
Embarquement Aeroport Goma. Photos @Julienpaluku

Sunday, 1 November 2015

Un appareil Gulfstream de la compagnie Malu-Aviation effectue un atterrissage d’urgence a N’djili

Vingt-six (26) personnes dont 22 passagers et  4 membres d’équipage  sont sorties indemnes  dimanche après un atterrissage forcé de l’avion de la société « Malu Aviation » ayant fait un atterrissage forcé à l’Aéroport international de N’djili, quelques minutes  après son décollage de  l’aéroport de Ndolo (25 km) situé au cœur de la ville de Kinshasa.  
Selon le pilote qui s’adressait aux services aéroportuaires, le train d’atterrissage arrière-gauche de l’avion s’est arraché au décollage de Ndolo, le poussant à vider l’essence avant d’amorcer un atterrissage forcé à l’aéroport international de Kinshasa, le plus proche, sans faire des pertes en vies humaines. L’appareil lui-même est complètement endommagé,  a constaté l’ACP.

Gulstream MaluAviation (Photos @Congo-Zaire Aviation page)

Sunday, 25 October 2015

Aéroport de Goma : lancement de la deuxième phase de réhabilitation



La Banque mondiale a lancé, mardi 20 octobre, la deuxième phase des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Goma (Nord-Kivu). Le directeur des opérations de la Banque mondiale, Ahmadou Moustapha Ndiaye a indiqué que ce projet participait à la stabilisation et au développement économique de la partie Est de la RDC.
«Il y a deux types d’enjeux. Comme vous savez, la BM a pris un engagement ferme pour appuyer le gouvernement de la RDC dans ses efforts de stabilisation de la partie Est. Lorsqu’on parle de la stabilisation, c’est là où intervient l’initiative de Grands Lacs, qui a mis de concert les aspects de paix et sécurité avec les aspects de développement économique », a-t-il souligné.
Ce projet, financé à la hauteur de 52 millions de dollars américains, vient également renforcer l’ensemble d’efforts déjà menés par la Banque mondiale pour la stabilisation de cette partie du pays, en proie à l’insécurité.
Une autre partie de ces fonds servira à renforcer l’organisation aéroportuaire, à partager les informations d’interventions sur d’autres aéroports du pays, selon la même source. Ce qui pourrait aider à réduire les risques liés à l’activité volcanique dans la région et permettre aux populations vivants à proximité de l’aéroport de bénéficier des retombées sociales qu’il peut générer.
L’aéroport de Goma constitue la principale porte d’accès à tout l’Est de la RDC pour le trafic international et le lien vital avec le reste du pays.
Radiookapi

Thursday, 22 October 2015

Congo Airways: le premier vol commercial a décollé le Mardi 20 Octobre dernier


La compagnie aérienne Congo Airways a organisé mardi 20 octobre son tout premier vol commercial. L’avion a quitté Kinshasa à destination de Lubumbashi (Haut Katanga). Pour le directeur adjoint de cette entreprise, ses avions vont relier les deux villes chaque jour de la semaine avant d’envisager d’autres itinéraires.

Le premier avion assurant cette liaison entre Kinshasa et Lubumbashi a décollé de l'aéroport international N’djili de Kinshasa peu après 10h00’ locales, a indiqué l’AFP.  Dans le cadre d'une campagne « promotionnelle », Congo Airways prévoit un aller-retour quotidien entre les deux villes en attendant « l'ouverture d'une autre ligne », a déclaré à l'AFP le chargé de communication de la compagnie, Daniel Muamba.  Le prix d'un aller simple a été fixé à 260 dollars américains.

C’est à 13 heures 10’, heure de Lubumbashi que l’avion de Congo Airways s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de la Luano, avec 159 personnes à bord.  A leur descente après deux heures de vol, les passagers ont dit apprécier le service de Congo Airways. Toutefois, ils ont déploré le retard avec lequel ils ont décollé de Kinshasa.  « On a très bien voyagé. L’avion est confortable, sauf qu’il y a eu un grand retard pour le décollage, par rapport à l’heure prévue », a témoigné un passager.

Le directeur général adjoint de Congo Airways, Jérôme Maillet, s’est aussi réjoui de ce premier vol commercial.  Il a également promis d’améliorer la question de l’heure de décollage, indiquant que l’avion devrait attendre les passagers qui sont venus en retard: « C’est le premier vol. Il y a quelques ajustements à faire pour corriger les erreurs. Que les passagers nous excusent.».  Plus d’une heure après, l’avion s’est envolé pour Kinshasa.  Congo Airways avait effectué le 9 octobre dernier deux vols inauguraux.



Radiookapi