News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Friday, 25 January 2013

Signature d’un protocole entre les autorités de l’aviation civile congolaise et centrafricaine

La RDC et la RCA ont signé le Mercredi 12 Décembre  2012 un accord aéronautique pour renforcer la circulation des biens et personnes entre les deux pays: une lettre d’entente a été signée  par les chefs de délégations ainsi que leurs experts,  et l’accord aérien bilatéral a été signé par les deux ministres en change de l’aviation civil et du transport aérien de chaque pays.  Au terme de l’accord, les fréquences passent désormais à 5 vols par semaines pour les vols passagers et de 7 vols par semaine pour les vols cargos.  La nouvelle entente remplace l’accord cadre qui existait et qui datait du 11 Mars 1982 signe et qui fut signé Bangui et qui ne répond plus aux réalités actuelles.  Pour le moment, à défaut d’avoir leurs propres compagnies aériennes nationales, cette entente sera exécutée par des compagnies tierces.

Lancement des vols cargo par la compagnie Flycongo vers Bruxelles

D’après le site routeonline.com, la compagnie aérienne Flycongo a débuté ses vols cargo depuis le 18 Octobre dernier, de l’aéroport international de N’djili vers l’aéroport de Zaventen a Bruxelles.  Les vols sont organisés en partenariat avec la compagnie anglaise Magma Aviation qui sert de courtier à la compagnie Flycongo.  Un Boeing B747-400 est utilisé pour assurer la liaison cargo entre ces deux villes.

Wednesday, 2 January 2013

Perception et affectation de la redevance IDEF « Go pass ».Une commission d’enquête parlementaire à la Régie des Voies Aériennes

C’est ce qui a incité les élus du peuple à initier une commission d’enquête parlementaire sur cette entreprise de l’Etat congolais parmi plusieurs qui connaissent une situation similaire.

 Les députés sont ainsi couverts par la Constitution en ses articles 100 et 138 point 4, qui stipulent pour le premier « Le pouvoir législatif est exercé par un parlement composé de deux chambres. Sans préjudice des autres dispositions de la présente Constitution, le parlement vote les lois. Il contrôle le Gouvernement, les entreprises publiques ainsi que les Etablissements et les services publics.

Chacune des Chambres jouit de l’autonomie administrative et financière et dispose d’une dotation propre » et pour le second « Sans préjudice des autres dispositions de la présente Constitution, les moyens d’information et de contrôle de l’Assemblée nationale et du Sénat sur le Gouvernement, les entreprises publiques, les Etablissements et services publics sont : la Commission d’enquête »

Ces deux articles ont permis au député national Clément Kanku Bukasa d’exiger du bureau de l’Assemblée nationale la composition d’une commission d’enquête à la RVA en sigle.