News en bref

Congo Airways: annonce de la desserte de Johannesbourg et Douala pour fin Mars 2018; FlyCAA: une année plus tard, la compagnie receptionne à nouveau un Airbus A321; Congo Airways : acquisition en wet lease des deux appareils Airbus A319 et A320; RDC: FlyDubai arrive à compter du mois d'Avril; Évaluation à mi-parcours de la mission d’audit  de l’OACI  sur la sécurité aérienne en RDC>

Thursday, April 26, 2018

Un avion cargo de la compagnie Serve Air sort de piste à Lubumbashi

Le dimanche 4 mars, un avion cargo  de type Boeing 737 de la compagnie Serve Air en provenance de Kinshasa est sorti de la piste alors qu’il atterrissait a l’aéroport de la Luano à Lubumbashi. L’appareil a enregistré des dommages matériels alors que le pilote et l‘équipage sont sortis indemnes de l’accident.
Sur la piste l’on pouvait apercevoir le train d’atterrissage avant endommagé.
Les causes de l’accident n’ayant pas encore été déterminées, l’on suspecte une défaillance mécanique avec le train d’atterrissage avant.  Cela a occasionne la fermeture temporaire de la piste de l’aéroport pour quelques heures jusqu’à ce que l’appareil soit déplacé.

Avec Scoopdrc 

@Copyrighted picture


Saturday, April 14, 2018

Congo Airways: incident sur un Airbus A320 à destination de Mbandaka

Le Mercredi 28 Février dernier, l’Airbus A20 de la compagnie Congo Airways baptisé Patrice Emery Lumumba qui effectuait la liaison Kinshasa-Gemena, via Mbandaka, a connu un incident technique alors qu’elle s’apprêtait à atterrir à Mbandaka.  Quelques minutes avant l’atterrissage, l’équipage s’est rendu compte d’un problème de rotation avec le train d’atterrissage avant. 

Des explications fournies par les experts, il s’avère que l’appareil était en mesure d’atterrir en toute sécurité, mais avec un train d’atterrissage qui ne pouvait effectuer une rotation de plus de 90, et à l’absence d’équipements appropries à l’aéroport de Mbandaka (push back), il aurait été impossible pour l’appareil de s’aligner sur la piste pour effectuer le décollage.  Face à ces difficultés, l’équipage a pris la décision de rentrer pour Kinshasa. L’on apprend que les passagers ont été en mesure de prendre place à bord d’un vol de la compagnie aérienne le lendemain pour leurs destinations respectives. La réparation fut effectuée dans les 48 heures qui suivirent.
 

Friday, March 30, 2018

Congo Airways: lancement du vol inaugural Kinshasa-Johannesburg


La compagnie aérienne nationale de la République démocratique du Congo (RDC) a inauguré ce  Mercredi 28 Février 2018, sa première liaison régionale entre Kinshasa et Johannesbourg.  Le vol s’est opéré avec un appareil de type Airbus A320 (9S-AKD) baptisé Laurent Désiré Kabila. Parti de Kinshasa à 09h00, l’appareil a atterri à Johannesbourg à 13h59, après un bref transit par Lubumbashi.

Interrogé par la presse à Kinshasa, le Directeur General de la compagnie aérienne Désiré Balaziré Bantu a indiqué ce qui suit : « Ma plus profonde gratitude va à tous nos partenaires qui nous ont soutenus pour faire en sorte que notre première campagne de promotion de vols internationaux en tant que Congo Airways soit un succès. Nous espérons que les acteurs de l'industrie en Afrique du Sud pourront travailler en étroite collaboration avec nos partenaires congolais pour que l'agenda de l'Union africaine de 2063 concernant la libre circulation des personnes et des biens en Afrique soit couronné de succès », a-t-il indiqué.

Sunday, March 25, 2018

Brussel Airlines contraint de réduire se vols vers la RDC par l’AAC

L’autorité de l’aviation civile de la République démocratique du Congo a obligé la compagnie Brussels Airlines à réduire ses fréquences de vol vers Kinshasa, de sept à quatre par semaine à partir de ce lundi 5 janvier. «Le nombre des fréquences hebdomadaires allouées à votre compagnie Brussels Airlines est réduit de sept à quatre à partir du lundi 5 février 2018 », a indiqué le directeur général de l’autorité de l'aviation civile, Jean Tshiumba Mpunga, dans un courrier adressé à la représentante de Brussels Airlines à Kinshasa.

L'Autorité de l'aviation civile avance comme justification l'absence « de réciprocité dans l'exploitation des services aériens internationaux entre la République démocratique du Congo et le royaume de Belgique».  Jean Tshiumba invite Brussels Airlines à lui « soumettre sans délai, pour approbation, un nouveau programme d’exploitation.  «On va trouver des solutions pour nos passagers. On regrette que nos passagers soient victimes évidemment », a réagi une porte-parole de la compagnie jointe par l'AFP à Bruxelles.  Depuis 2017, Brussels Airlines est passé sous le contrôle du groupe allemand Lufthansa, son actionnaire à 100%, après l’acquisition de l’intégralité des parts de cette compagnie aérienne. Une acquisition qui s’est opérée en deux étapes entre 2008 et 2017. 


La suite sur @radiookapi

Congo Airways : bilan 2017 et perspectives d’avenir

Dans son discours des vœux de nouvel an aux employés, le DG de la compagnie aérienne Congo Airways Désiré Balaziré a présenté le bilan des activités de l’année 2017 et les perspectives d’avenir pour l’année 2018.
Le Directeur Général de la compagnie a rappelé aux employés le sens éthique de leur mission et fait rappel des cinq pilliers essentiels de la compagnie qui sont : la sécurité, la fiabilité, l’intégrité, la satisfaction de la clientèle ainsi que le professionnalisme.

Plusieurs réalisations ont été accomplies sur l’année 2017, parmi lesquelles le renouvellement du certificat de transport aérien (CTA), le check-C effectué sur les Airbus A320, la formation des employés, la réception du matériel d’assistance, le lancement de la formation des PNC,le  leasing d’un Airbus 737-800, d’un Airbus A319, de l’obtention du Foreign Permit Operator (FPO) pour les vols vers Johannesbourg, l’ouverture des nouvelles destinations locales…

Wednesday, March 7, 2018

FlyCAA : réception d’un Airbus A321

La compagnie africaine d’aviation (CAA) a réceptionné le Mardi 17 Février dernier un appareil de type Airbus A321 en provenance des ateliers de Toulouse à Montpellier.  Il sied de rappeler que la compagnie CAA avait déjà exploité ce même aéronef de Février 2016 à  Décembre 2016, avant que l’appareil ne soit remisé et retourne à son propriétaire

En 2017, la compagnie aérienne avait de nouveau ramené cet appareil pour l’exploitation de son réseau domestique après avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires. Mais une fois sur le sol congolais, il ne fut pas autorisé à voler à cause d’un suppose arrête ministériel qui bannissait l’importation de tout appareil vieux de 15 ans. 
Photo courtoisie @FlyCAA
De toute évidence, les choses semblent avoir évolué, puisque l’avion fait désormais partie de la flotte de CAA et devrait permettre à l’entreprise de desservir avec sérénité les villes Kinshasa, Goma, Lubumbashi et Mbuji-Mayi, on l’espère pour le bien être des multiples passagers. Vive la concurrence.